skip navigation

Avis aux medias : La CITE DE LA JOIE fete son ouverture le vendredi 4 et samedi 5 fevrier

English

La CITÉ DE LA JOIE, un nouveau centre révolutionnaire pour les femmes congolaises rescapées de violence liée au genre fête son ouverture le vendredi 4 et samedi 5 février

Eve Ensler, la fondatrice de V-Day, Charlize Theron, une messagère de la paix des Nations Unies et sympathisante de V-Day, Melanne Verveer, l'Ambassadrice des États-Unis pour les questions des femmes dans le monde, Margot Wallström, la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour la violence sexuelle dans les conflits, Rosario Dawson, une Membre du Conseil d'administration de V-Day, Dylan McDermott et Thandie Newton, des sympathisant·e·s de V-Day, Faida Mitifu, l'Ambassadrice de la RDC aux États-Unis, Philippe Heffinck, le Représentant a.i. de l'UNICEF en RDC, Stephen Lewis, le co-fondateur de AIDS Free World, Christine Schuler Deschryver, la Directrice de V-Day Congo/Cité de la joie, le Docteur Denis Mukwege de l'hôpital Panzi seront présent·e·s à l'inauguration à Bukavu, en RDC

La Cité de la joie propose une nouvelle tribune et une vision pour les femmes congolaises pour rechercher la paix en RDC

Quoi : La Fondation Panzi (RDC), les femmes du Congo et V-Day, le mouvement mondial visant à mettre fin à la violence faite aux femmes et aux filles, avec le soutien du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) se rassembleront pour fêter l'ouverture de la Cité de la joie, une nouvelle communauté révolutionnaire où les femmes congolaises rescapées de violence liée au genre auront la possibilité de guérir et de développer leur leadership par le biais de programmes innovants. Par un modèle unique et exceptionnel, conçu, créé et développé par les femmes sur le terrain, la Cité de la joie fournira à un maximum de 180 femmes par an l'occasion de bénéficier d'activités de thérapie de groupe, de contes, de danse, de théâtre ; en auto-défense ; en éducation sexuelle globale (comprenant le VIH/SIDA et le planning familial); en écologie et horticulture; en technologies et médias; en autonomisation économique. Au cours de l'inauguration, un sommet organisé de femmes congolaises présentera leurs besoins et leurs revendications au monde.

Qui : Eve Ensler, la fondatrice de V-Day, Charlize Theron, une messagère de la paix des Nations Unies et sympathisante de V-Day, Melanne Verveer, l'Ambassadrice des États-Unis pour les questions des femmes dans le monde on Global Women's Issues, Margot Wallström, la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour la violence sexuelle dans les conflits, Rosario Dawson, une Membre du Conseil d'administration de V-Day, Dylan McDermott et Thandie Newton, des sympathisant·e·s de V-Day, Faida Mitifu, l'Ambassadrice du Congo aux États-Unis, Philippe Heffinck, le Représentant a.i. de l'UNICEF en RDC, Stephen Lewis, le co-fondateur de AIDS Free World, Christine Schuler Deschryver, la Directrice de V-Day Congo/Cité de la joie, le Docteur Denis Mukwege de l'hôpital Panzi, entre autres.

Où : à Bukavu, République démocratique du Congo

Quand : le vendredi 4 février 2011

Pour les questions, interviews, photos et plus d'informations, prenez contact avec :

Cornelia Walther/UNICEF DRC + 243 99 100 63 07, %63%77%61%6C%74%68%65%72%40%75%6E%69%63%65%66%2E%6F%72%67; %77%63%6F%72%6E%65%6C%69%61%40%67%6D%61%69%6C%2E%63%6F%6D

Christine Schuler Deschryver/V-Day Congo + 243998610946

Susan Celia Swan/V-Day, +1 917-865-6603, %70%72%65%73%73%40%76%64%61%79%2E%6F%72%67

Jen Hirsch, Groupe SJR, +1 646-495-9723, %76%64%61%79%40%67%72%6F%75%70%73%6A%72%2E%63%6F%6D

Pourquoi : Cet événement mondial cherche à rassembler des activistes de base, des responsables politiques, des parties prenantes, les résidentes et les membres du personnel de la Cité de la joie afin de créer un chemin durable vers la santé et l'autonomisation des femmes congolaises.

L'inauguration de la Cité de la joie marque une phase capitale de la campagne mondiale de V-Day intitulée STOP AU VIOL DE NOTRE RESSOURCE LA PLUS PRÉCIEUSE : pouvoir aux femmes et aux filles de la RDC. Lancée en 2007, cette campagne a permis de sensibiliser le monde entier au problème du niveau de violence liée au genre en RDC et de plaider pour le changement partout au Congo. La Cité de la joie est le début de ce que V-Day pense être une nouvelle tribune puissante pour les femmes congolaises, à partir de laquelle elles peuvent conduire la destinée de l'est du Congo vers la paix. C'est la création d'un nouveau modèle et d'une nouvelle vision où les femmes transforment leur douleur en pouvoir, rétablissent leur potentiel d'action sur leur vie, et les lient au mouvement mondial V-Day, qui continue de s'étendre et d'évoluer.

A propos de V-Day : V-Day est un mouvement mondial activiste visant à mettre fin à la violence faite aux femmes et aux filles, qui sensibilise les gens et récolte des fonds au moyen de productions de bienfaisance de la pièce aux multiples récompenses intitulée Les monologues du vagin, écrite par Eve Ensler, dramaturge et fondatrice de V-Day, ainsi que d'autres œuvres. En 2010, plus de 5 400 événements de bienfaisance V-Day ont eu lieu aux États-Unis et dans le monde entier, mis en scène par des militant·e·s bénévoles. Jusqu'à présent, V-Day a récolté plus de 80 millions de dollars US et sensibilisé des millions de personnes sur le problème de la violence faite aux femmes et aux filles, et sur le travail qui est fait pour y mettre fin. V-Day a élaboré des campagnes internationales de sensibilisation, d'information et de presse, lancé le programme Karama au Moyen-Orient, rouvert des abris et financé plus de 12 000 programmes communautaires anti-violence ainsi que des lieux sûrs en République démocratique du Congo, en Haïti, au Kenya, au Dakota du Sud, en Égypte et en Iraq. Plus de 300 millions de personnes ont vu un événement de bienfaisance dans leur communauté. En 2001, V-Day a été classée parmi les « 100 meilleures œuvres de bienfaisance » du magazine Worth (un magazine national américain de gestion de fortune) et en 2006, parmi les « 10 premières œuvres de bienfaisance » du magazine Marie Claire. En 2010, V-Day a été placée parmi les organisations sans but lucratif de premier rang par GreatNonprofits. www.vday.org